Note biographique

 

M. Boualem Chebihi a présenté ses lettres de créances au Président de la République du Sénégal le 28 décembre 2021 en qualité d’Ambassadeur d’Algérie au Sénégal.

Diplômé de l’Ecole Nationale d’Administration où il étudia en section « Diplomatie », il intègre à partir du 1er septembre 1986 le Ministère des Affaires Etrangères où il a occupé, depuis cette date, dans différents grades, plusieurs postes au sein des structures de l’Administration centrale et au sein des missions diplomatiques algériennes en Asie, en Amérique, en Europe et en Afrique.

Avant sa désignation à Dakar, couvrant, par ailleurs, le Cabo Verde, la Gambie et la Guinée Bissau, M. Chebihi exerçait de mars 2016 à octobre 2021 en qualité d’Ambassadeur d’Algérie au Mali. A ce titre, il assurait la Présidence du Comité de Suivi de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du Processus d’Alger (CSA) après avoir fait partie de l’équipe algérienne de médiation en tant que Chargé d’Etudes et de Synthèse responsable du dossier « Sahel » au sein du Cabinet du Ministre entre 2013 et 2016.

De 2008 à 2013, l’Ambassadeur Chebihi a été Ministre-Conseiller, Représentant Permanent Adjoint près la Mission Permanente d’Algérie auprès de l’Office des Nations Unies à Genève.

Auparavant et jusqu’à 2008, il a occupé le poste de Sous-Directeur de l’Afrique occidentale et centrale puis celui du Sahel à la Direction Générale Afrique. A ce titre, il a fait partie de l’équipe de facilitation de l’Accord d’Alger pour la restauration de la paix, de la sécurité et du développement dans la région de Kidal du 4 juillet 2006 et de plusieurs délégations algériennes aux Sommets de l’Union Africaine. A l’extérieur, il a notamment exercé en tant que Conseiller des Affaires Etrangères près l’Ambassade d’Algérie aux Etats d’Unis d’Amérique où il a été aussi Observateur Représentant adjoint auprès de l’Organisation des Etats Américains.

Entre 1995 et 1999, il a été Secrétaire puis Conseiller des Affaires Etrangères à la Direction Générale des Relations Multilatérales. En tant que Chef des Bureaux « Risques Majeurs » et « Désarmement » successivement, il a fait partie de l’équipe interministérielle chargée de la préparation de l’entrée en vigueur et du suivi de la convention sur l’interdiction des armes chimiques et a été Chef de la délégation algérienne aux négociations d’Oslo sur la convention d’interdiction des mines antipersonnel.

De 1986 à 1995, il a été notamment Secrétaire des Affaires Etrangères, chargé de dossier au sein de l’ex-Direction des Pays Socialités d’Europe avant de prendre ses premières fonctions à l’extérieur, près l’Ambassade d’Algérie au Pakistan.

Quinquagénaire, il est marié avec trois enfants et parle, arabe, français et Anglais. Il a été décoré de la Médaille d’Officier de l’Ordre national du Mali, à titre étranger et du Prix de« Baromètre » récompensant les 50 personnalités de l’année 2020 au Mali.

meritroyalbet girişmeritroyalbet girişmeritroyalbetparimatch girişparalı slot sitelerimeritroyalbet girişnetflix filmleri izle