NOUVELLES MESURES SUR LA CREATION DE MICRO-ENTREPRISES

Dans le cadre des objectifs et des orientations stratégiques fixés par les autorités algériennes visant l’amélioration et la diversification de l’économie nationale , ainsi que le soutien aux jeunes entrepreneurs ,et dans un souci de permettre à nos ressortissants établis à l’étranger de participer à la création et au développement du secteur des micro-entreprises en Algérie ,l’Ambassade d’Algérie au Sénégal informe les membres de la communauté nationale relevant de sa circonscription que les services du Ministère Délégué auprès du Premier Ministère chargés des micro-entreprises ont mis en place de nouvelles mesures afin d’accompagner le processus de création des micro- entreprises régie par l’Agence Nationale d’Appui et de Développement de l’Entreprenariat « ANADE », et ce particulièrement dans le contexte actuel de la pandémie de Covid 19 et des difficultés de voyage. Lire la suite...

 


Tentative d’entraîner Israël dans une "aventure hasardeuse" contre l'Algérie : La dernière manœuvre sournoise du Maroc

Les déclarations fallacieuses faites à partir du Maroc concernant l'Algérie traduisent une "sourde volonté" d’entrainer Israël dans une "aventure hasardeuse" dirigée contre l’Algérie, a déclaré ce jour le Ministère des Affaires Etrangères et de la Communauté Nationale à l'Etranger.

Réagissant aux "déclarations fallacieuses et malveillantes, faites à partir du Maroc, concernant l’Algérie et son rôle régional ainsi que ses relations avec un pays-tiers", relayées par la presse internationale, la diplomatie algérienne précise qu'il s'agit d'une "sortie intempestive, dont le véritable instigateur n'est autre que Nasser Bourita en sa qualité de ministre des Affaires étrangères du Royaume du Maroc".

Cette sortie "traduit une sourde volonté d'entraîner son nouvel allié moyen-oriental dans une aventure hasardeuse dirigée contre l’Algérie, ses valeurs et ses positions de principe", a mis en garde le Ministère.

"Cet aventurisme dangereux qui parie sur le pire, constitue un démenti formel à la prétendue ‘'main tendue'’ que la propagande marocaine continue de répandre abusivement et vainement", souligne le Ministère.

Et de conclure "l'exercice public, dont les peuples maghrébins ont tous été témoins, traduit une fuite en avant suicidaire, tant il est vrai que le chef de la diplomatie marocaine tente sournoisement d'ajouter à sa tentative désespérée de dénaturer la question de décolonisation qu'est le conflit du Sahara occidental, un nouvel acteur représenté par une puissance militaire moyen-orientale, qui continue de refuser la paix juste et durable avec le peuple palestinien que porte l’Initiative arabe de paix à laquelle l'Algérie est authentiquement attachée".

Le 15 août 2021

 


Incendies en Algérie : Le président de la République décrète un deuil national de trois (3) jours

En mémoire de la disparition de nombreuses personnes parmi les civils et les militaires, tombés en martyrs lors de la vague d’incendies qui a touché de plusieurs wilayas du pays, le Président de la République a décidé de décréter un deuil national de trois jours, à compter de ce jeudi 12 août 2021, assorti du gel de l’ensemble des activités gouvernementales et locales, hormis celles relevant de la solidarité.

Le bilan des victimes à ce jour, est de 65 morts au niveau national, soit 37 civils et 28 militaires. Le même bilan fait état de 12 militaires blessés qui se trouvent dans un état grave. La majorité des victimes a été enregistrée à Tizi-Ouzou.

Sur les 103 incendies déclenchés à travers 17 wilayas du pays depuis 9 août 2021, il reste encore 86 foyers d'incendie qui n'ont pas été maitrisés, a indiqué à l'APS le Directeur Général des Forêts, Ali Mahmoudi, précisant que 30 foyers importants ont été enregistrés dans la wilaya de Tizi-Ouzou.

Des incendies sont également toujours en cours au niveau des wilayas de Jijel (16 incendies), de Bejaïa (8 incendies), d’El Tarf (6), de Skikda (4),d’Annaba (4), de Blida (4), de Guelma (3), de Sétif (2), de Médéa (2), d’Alger (1), de Batna (1), de Bouira (1), de Chlef (1), de Khenchela (1), d’Oum El Bouaghi (1) et de Tébessa (1).

Quant à l'origine de ces feux, M. Mahmoudi n'a pas écarté l'hypothèse de l'acte criminel, relevant que "la hausse des températures ne pourrait pas être l'unique cause de ces feux de forêts".

Le 11 août 2021

 


Déclaration de M. Ramtane LAMAMRA, Ministre des Affaires Etrangères et de la Communauté Nationale à l’Etranger

Au nom du Président de la République, M. Abdelmadjid TEBBOUNE, et en ma qualité de Ministre chargé de la Communauté nationale à l’étranger, j’ai le grand privilège de saluer chaleureusement nos compatriotes établis à l’étranger pour l’admirable sursaut patriotique avec lequel elles et ils redoublent d’engagement et de dévouement pour prendre part au combat de leur nation contre la pandémie dévastatrice du corona virus. Ces compatriotes que leurs parcours professionnels ont amenés dans de nombreux pays frères et amis entreprennent spontanément d’apporter des contributions de toute nature en appoint à l’action de grande envergure menée par l’Etat pour triompher de la pandémie en puisant dans l’endurance et la mobilisation du peuple algérien la vertu d’une persévérance de tous les instants pour sauver de précieuses vies humaines.

L’Etat algérien qui a affecté à cette lutte une dotation budgétaire considérable et qui a mobilisé des ressources humaines dont la compétence professionnelle et l’abnégation citoyenne sont hors du commun, accueille favorablement les apports émanant de la Communauté nationale à l’étranger et entend faciliter les élans et attitudes nobles que le patriotisme et le professionnalisme inspirent à nos compatriotes.

Dans ce contexte, je tiens à relever, pour m’en réjouir, la disposition d’un nombre de plus en plus grand de professionnels et praticiens de la médecine et de la pharmacie à se rendre rapidement en Algérie pour soutenir l’œuvre civilisationnelle qu’accomplissent avec un esprit de sacrifice et une efficacité exemplaires tous les cadres et personnels de tous les corps de la santé depuis de longs mois.

Les compatriotes installés à l’étranger ont aujourd’hui un rendez-vous avec l’Histoire. De la même manière que leurs ancêtres, parents et aînés ont pu, dans le cadre de l’épopée de la libération nationale, renforcer et amplifier la lutte pour défaire le colonialisme, ils ont l’honneur et la possibilité de prendre une part active à la lutte du peuple algérien pour battre le corona virus et préserver la vie et la dignité des victimes de la pandémie.

Alger, le 03 août 2021

 


La décision du Président de la Commission de l’UA n’altérera pas le soutien de l’UA à la cause palestinienne

La récente décision du Président de la Commission de l’Union Africaine (UA), d’accueillir un nouveau membre comme observateur n’a rien ni la vocation, ni la capacité de légitimer des pratiques et comportements dudit nouvel observateur qui sont totalement incompatibles avec les valeurs, principes et objectifs consacrés dans l’Acte Constitutif de l’Union Africaine, a indiqué dimanche le ministère des Affaires Etrangères et de la Communauté Nationale à l’Etranger. Lire la suite...

 


L'Algérie rappelle son ambassadeur à Rabat pour consultation

L'Algérie a décidé de rappeler son ambassadeur à Rabat pour consultation avec effet immédiat, suite à la dérive de la représentation diplomatique marocaine à New York qui a distribué une note officielle aux pays membres du Mouvement Non-Alignés dans laquelle le Maroc "soutient publiquement et explicitement un prétendu droit à l'autodétermination du peuple kabyle", indique, dimanche, un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, dont voici le texte intégral:

"Dans la déclaration du ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, rendue publique le 16 juillet 2021, il a été indiqué que l’Algérie attendait du Royaume du Maroc qu’il clarifie sa position définitive sur la situation d’une extrême gravité créée par les propos inadmissibles de son ambassadeur à New York.

Depuis lors, et en l’absence de tout écho positif et approprié de la partie marocaine, il a été décidé aujourd’hui, le rappel, avec effet immédiat, pour consultation, de l’Ambassadeur d’Algérie à Rabat, sans préjudice d’autres mesures éventuelles en fonction de l’évolution de cette affaire".

Le 18 juillet 2021

 


L’Algérie condamne énergiquement une dérive dangereuse de la diplomatie marocaine

Le Ministère des Affaires Etrangères et de la Communauté Nationale à l’Etranger a condamné ‘’énergiquement’’, dans une déclaration datée de ce jour, ‘’une dérive particulièrement dangereuse’’ de la représentation diplomatique marocaine à New York, qui a distribué, récemment, au pays membres du Mouvement des Non-Alignés une note officielle dont laquelle le Maroc soutient publiquement et explicitement un prétendu ‘’droit à l’autodétermination du peuple kabyle‘’.

Voici le texte intégral de la déclaration. Lire la suite...

 


L'Algérie assurera la présidence du CPS de l'UA durant le mois de mai 2021 :

L'Algérie présidera le Conseil de Paix et de Sécurité de l'Union africaine (CPS) durant le mois de mai 2021, une présidence qu'elle va consacrer à l'avancement de l'agenda paix et sécurité de l'Organisation panafricaine.

Durant cette présidence, l'Algérie œuvrera avec ses pairs au sein du Conseil à faire face aux défis sécuritaires actuels du Continent et à faire avancer l'agenda paix et sécurité de l'UA.

La présidence de l'Algérie sera marquée par des réunions importantes portant sur les situations en Libye et au Mali ainsi que d’autres sessions thématiques en lien avec le contexte sanitaire actuel.

L'agenda proposé dans ce cadre témoigne de la forte volonté de l’Algérie de conduire le Conseil afin de répondre à des défis multiples et d'affirmer sa place en tant qu'organe central sur le plan continental.

Aussi, le CPS tiendra au mois de mai prochain sa 1000ème session, ce qui constitue une symbolique de grande importance intervenant sous la conduite d'un pays fondateur de l’organisation panafricaine, mais aussi du CPS, l’organe suprême dans la gestion de questions de paix et de sécurité en Afrique.

Elue au CPS en février 2019 par une majorité écrasante pour un mandat de trois ans, l’Algérie s’apprête à assurer son tour de présidence pour la troisième fois de son mandat, témoignant ainsi d’une présence solide depuis la création du CPS en 2004, dont l’Algérie a été parmi les premiers artisans.

Jouissant d’un respect irréprochable pour ses contributions à la consolidation de la paix et de la sécurité en Afrique, l’Algérie est investie d’une grande confiance par ses pairs, membres du CPS, pour répondre aux attentes de l’heure et préserver l’esprit Panafricain de cet organe loin de toute manœuvre sournoise.

source : https://www.aps.dz/

 

Page 2 of 41

«StartPrev12345678910NextEnd»
meritroyalbet girişmeritroyalbet girişmeritroyalbetparimatch girişparalı slot siteleri