L'Algérie condamne le double attentat terroriste perpétré à Baghdad

L'Algérie a condamné énergiquement le double attentat ayant ciblé un marché populaire dans la capitale irakienne Baghdad, faisant plusieurs victimes et des dizaines de blessés, a indiqué un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

"L'Algérie condamne vigoureusement le double attentat ayant ciblé le 21 janvier 2021 un marché populaire à Baghdad faisant plusieurs victimes et des dizaines de blessés irakiens sans défense ", souligne la même source.

"Suite à cet ignoble acte terroriste, l'Algérie exprime sa solidarité avec l'Irak frère et lui réitère son soutien dans sa guerre contre le terrorisme, l'extrémisme et toute tentative visant à ébranler sa stabilité et sa sécurité", ajoute le communiqué.

"L'Algérie présente ses sincères condoléances aux familles des victimes, tout en souhaitant un prompt rétablissement aux blessés, réitère sa position ferme rejetant le terrorisme sous toutes ses formes, et appelle à la conjugaison de tous les efforts internationaux et régionaux pour exterminer ce fléau", conclut le communiqué.

Le 23 janvier 2021

 


Le Président de la République préside une réunion du Haut Conseil de Sécurité : Relever les défis de 2021

Le Président de la République, Chef Suprême des Forces Armées, Ministre de la Défense Nationale, M. Abdelmadjid Tebboune a présidé, le 4 janvier 2020, une réunion du Haut Conseil de Sécurité consacrée à l'évaluation de la situation générale, notamment politique et économique, ainsi que des derniers développements dans l'environnement régional direct et international, indique un Communiqué de la Présidence de la République.

"Après avoir donné la parole aux membres du Haut Conseil de Sécurité sur les points inscrits à l'ordre du jour, le Président de la République a instruit la prise de toutes les mesures nécessaires à l'effet du soutien d'une forte impulsion économique, notamment après la stagnation induite par la Covid-19 et la chute des prix du pétrole, et la mise en place d'un Plan d'encouragement et d'incitation en direction des producteurs en associant les secteurs, privé et public", précise la même source.

A cette occasion, le Président de la République a salué les efforts déployés pour la préservation de la stabilité générale dans un environnement régional tendu et très complexe.

En conclusion, le Président de la République a insisté sur le maintien de la vigilance à tous les niveaux afin de permettre à l'Algérie d'enclencher les étapes importantes à venir en adéquation avec les défis de l'année 2021, à la lumière des développements inédits survenus récemment dans la région, et particulièrement dans l'espace régional voisin, conclut le Communiqué.

Le 5 janvier 2020

 


L'Algérie condamne les attaques terroristes perpétrées à l'Ouest du Niger

L'Algérie condamne avec force les attaques terroristes sanglantes qui ont ciblé, le 2 janvier 2020, les localités de Tchombangou et Zaroumdareye dans la région Ouest de la République du Niger, faisant de nombreux morts et blessés parmi les civils sans défense, indique un Communiqué du Ministère des Affaires Etrangères.

L'Algérie présente, en ces douloureuses circonstances, ses vives condoléances aux familles endeuillées et réitère sa solidarité pleine et entière avec le gouvernement et le peuple frère du Niger, et demeure convaincue que ce pays voisin saura faire face, dans l'unité de son vaillant peuple, aux défis immenses qu'impose ce fléau abject.

Par ailleurs, l'Algérie réitère son engagement indéfectible à soutenir les efforts internationaux et régionaux visant à éradiquer le terrorisme, conclut le Communiqué.

Le 5 janvier 2020

 


Graves développements de la situation au Sahara occidental : Boukadoum appelle l’UA à assumer sa responsabilité.

Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, a appelé 2 décembre 2020 l’Union africaine (UA) à assumer sa responsabilité, face aux graves développements de la situation au Sahara occidental et aux tentatives d'imposer la politique du fait accompli dans les territoires d'un membre fondateur de l’UA. Lire la suite...

 


Lutte contre l'Islamophobie: L'Algérie réaffirme sa position.

Dans son allocution à l'occasion de la 47ème session des ministres des Affaires étrangères des pays membres de l'Organisation de la coopération islamique (OCI), M.Sabri Boukadoum, Ministre des Affaires Etrangères a indiqué que "l'Algérie réaffirme, depuis cette tribune, sa position immuable consistant en l'impérative lutte contre le phénomène d'islamophobie et l'élimination de ses sources, réaffirmant son rejet de l'atteinte à autrui sous le couvert de la liberté d'expression". Lire la suite...

 


L'Algérie condamne avec force la résolution du Parlement européen.

L'Algérie a condamné, le 28 novembre 2020, et "avec force" la résolution du Parlement européen sur la situation des droits de l'Homme en Algérie, affirmant que son "contenu outrancier" se résume à "un chapelet d'injures et d'avanies à l'endroit du peuple algérien, de ses institutions et de l'Etat algérien".

"Le parlement Européen a cru devoir adopter, selon une procédure dite "d'urgence", pour le moins douteuse, une nouvelle résolution sur la situation en Algérie, dont le contenu outrancier se résume à un chapelet d'injures et d'avanies à l'endroit du peuple algérien, de ses institutions et de l'Etat algérien", indique un communiqué du Ministère des Affaires étrangères. Lire la suite...

 


Prétendue suspension de la délivrance des visas aux Algériens par les EAU : L'Algérie dément

Le ministère des Affaires étrangères a démenti, le jeudi 26 novembre 2020, les informations relayées par certains médias étrangers et des réseaux sociaux, selon lesquelles le nom de l'Algérie figurerait sur un document émanant d'une institution officielle de l'Etat des Emirats Arabes Unis (EAU), en vertu duquel la délivrance de visas d'entrée aux EAU serait suspendue pour certains pays, dont l'Algérie.

"Ces informations sont fausses et dénuées de tout fondement. Les hautes autorités émiraties ont démenti, en bloc, l'existence d'une quelconque décision concernant les citoyens algériens s'agissant de la mesure d'interdiction d'entrer dans leurs territoires", indique un communiqué du ministère.

Les hautes autorités émiraties avaient, également, affirmé que "le document comprenant le nom de l'Algérie est faux, et a été relayé par des parties aux intentions malsaines", précise la même source.

Le 27 novembre 2020

 


L'Algérie déplore les graves violations du cessez-le-feu à El Guerguarat :

L'Algérie a déploré vivement les graves violations du cessez-le-feu enregistrées le 13 novembre 2020, dans la zone d’El Guerguerat au sud-ouest du Sahara-Occidental, appelant à la cessation immédiate de ces opérations militaires, dont les conséquences sont de nature à affecter la stabilité de toute la région, indique un Communiqué du Ministère des Affaires Etrangères.

L’Algérie appelle les deux parties, le Royaume du Maroc et le Front Polisario, à faire preuve d’un sens de responsabilité et de retenue, et au respect, dans son intégralité, de l’Accord militaire N1, signé entre elles et l’ONU.

Dans le même Communiqué, l'Algérie a déclaré attendre, en particulier du Secrétaire Général de l’ONU et de la MINURSO, l’accomplissement scrupuleux de leurs missions, sans restrictions ni entraves, et dans l’impartialité qu’exigent les développements actuels.

Elle réitère son appel à l’endroit du Secrétaire Général de l’ONU, en vue de la nomination, dans les plus brefs délais, d’un Envoyé Personnel et la reprise effective des pourparlers politiques, conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de Sécurité, de l’Assemblée Générale de l’ONU et des Principes de la Charte.

Le 14 novembre 2020

 

Page 2 of 40

«StartPrev12345678910NextEnd»
parimatch giriş
betpark Fick Geschichten evden eve nakliyat