La cause palestinienne est sacrée pour le peuple algérien

S'exprimant lors d'une entrevue accordée le 20 septembre 2020, à des responsables de médias nationaux, le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a réitéré la position constante de l'Algérie vis-à-vis de la cause palestinienne, qui est "sacrée pour nous et pour l'ensemble du peuple algérien", déplorant, dans ce sens, "l'empressement pour la normalisation (avec l'entité sioniste), à laquelle nous ne prendrons jamais part".

Soulignant que la question palestinienne "est la cause centrale du Proche-Orient", le Président de la République a déclaré: "je ne pense pas qu'il y'aura une solution dans cette région sans la résolution de cette question qui doit être par la proclamation d'un Etat palestinien indépendant sur les frontières de 1967 avec El Qods pour capitale".

Le Président de la République a indiqué que le discours qu'il prononcera, à l'occasion de l'Assemblée Générale des Nations Unies, portera sur la défense de la question palestinienne qui ne sera pas abandonnée par l'Algérie "quelques soient les circonstances".

Le 21 septembre 2020

 


Référendum sur la révision de la Constitution: le Président de la République convoque le corps électoral

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a signé le 15 septembre 2020, un décret présidentiel portant convocation du corps électoral pour le référendum sur la révision de la Constitution, prévu dimanche 1er Novembre 2020, indique un Communiqué de la Présidence de la République.

"En application de l'article 149 de la loi organique 16-10 du 22 Dhou El Kaâda 1437, correspondant au 25 août 2016, relative au régime électoral, le Président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune, a signé le 15 septembre 2020, le décret présidentiel portant convocation du corps électoral pour le référendum sur le projet de révision de la Constitution".

Le décret présidentiel fixe, en vertu de l'article 14 de ladite loi organique, "la date de la révision exceptionnelle des listes électorales, au 20 septembre 2020, pour une durée de 08 jours".

Le 16 septembre 2020

 


Le texte de loi relatif à la révision de la Constitution adopté par le Parlement

Le texte de loi relatif à la révision de la Constitution a reçu l'approbation du Parlement après son adoption :

  • le 10 septembre 2020, par l'Assemblée Populaire Nationale (APN), à l’unanimité des 256 membres présents, 63 procurations, et une seule abstention (sur un total de 462 députés) ;
  • le 12 septembre 2020, par la Conseil de la Nation, par la majorité de ses membres (un seul s'est abstenu).

La réforme sera soumise à un référendum le 1er novembre 2020, date anniversaire symbolique du début de la Guerre d'indépendance contre la puissance coloniale française (1954-1962).

La Constitution révisée "permettra de concrétiser l'engagement du Président de la République pour l'édification d'une nouvelle République, en jetant les bases d'un Etat moderne au service du citoyen, et en rétablissant la confiance entre le peuple et ses institutions", a déclaré le Premier Ministre, M. Abdelaziz Djerad, lors de la présentation du texte devant la Commission des Affaires Juridiques du Conseil de la Nation.

La nouvelle mouture de la Loi fondamentale vise à mettre l'Algérie "à l'abri des dépassements autocratiques et hégémoniques qu'elle a connus par le passé", avait-il précisé devant la Commission Juridique de l'APN.

Adopté le 6 septembre 2020, en Conseil des Ministres, présidé par le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, le projet de révision de la Constitution a été élaboré à la lumière des éléments sélectionnés par le comité d'experts chargés de la révision constitutionnelle, parmi les propositions (au nombre de 5.018) reçues de la part des différentes franges de la société, de personnalités nationales et de forces politiques.

Le 14 septembre 2020

 


Ligue Arabe : réaffirmation des positions constantes de l’Algérie

Le Ministre des Affaires Etrangères, M. Sabri Boukadoum a réaffirmé le 9 septembre 2020, les positions constantes de l'Algérie vis-à-vis de nombre de causes ; des positions reposant sur l'impératif de faire prévaloir le dialogue, rejeter la violence et faire montre de solidarité pour résoudre les crises qui secouent la région arabe, notamment la Libye.

Les situations que connait la région arabe et les défis auxquels elle fait face exigent davantage de solidarité de nos pays afin de réinstaurer la sécurité et la stabilité des territoires et des peuples, a déclaré M. Boukadoum dans une allocution prononcée lors des travaux de la 154ème session du Conseil des Ministres des Affaires Etrangères de la Ligue Arabe. Lire la suite...

 


Le projet de révision de la Constitution soumis au vote de l'Assemblée Populaire Nationale

Le projet de révision de la Constitution, adopté dans sa dernière mouture le 6 septembre 2020, par le Conseil des Ministres, sera soumis le 10 septembre 2020, au vote de l'Assemblée Populaire Nationale (APN) lors d'une séance plénière.

Lors de cette séance, le projet de révision de la Constitution sera présenté par le représentant du Gouvernement. Le rapport de la Commission des affaires juridiques, administratives et des libertés de la Chambre basse du Parlement, sera également présenté.

Initié par le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, le projet de révision de la Constitution sera soumis, après son approbation par l'APN, puis par le Conseil de la Nation, au référendum populaire le 1er novembre 2020.

Le projet de révision de la Constitution intervient en application de l'un des principaux engagements politiques prévus dans le programme électoral du Président de la République.

Le 10 septembre 2020

 


Le Projet de révision de la Constitution examiné en Conseil des Ministres

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a présidé, le 6 septembre 2020, une réunion du Conseil des Ministres, consacrée à l'examen du projet de révision de la Constitution, initié par le Président de la République, et à son approbation en vue de le soumettre au vote au Parlement, puis au référendum populaire. La réunion a été sanctionnée par un Communiqué dont voici le texte : Lire la suite...

 


Le Mali est un pays extrêmement important pour l'Algérie

Le Ministre des Affaires Etrangères, M. Sabri Boukadoum, a indiqué le 28 août 2020 à Bamako, que le Mali est un pays extrêmement important pour l'Algérie et tout ce qui concerne ce pays voisin nous concerne également.

« Je suis venu, sur instruction du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, pour écouter d’abord, discuter et échanger les points de vue sur la situation au Mali, de manière à ce que le peuple Malien puisse vivre dans la paix, la sérénité et la concorde », a-t-il souligné.

M. Boukadoum a, en outre, relevé que l'Algérie et le Mali sont deux pays voisins qui partagent de longues frontières et qui sont liés par des relations « historiques, familiales, tribales et d’amitié ».

M. Boukadoum a été dépêché par le Président de la République pour une visite d'une journée au Mali, laquelle s'inscrit dans « la continuité des relations historiques de fraternité et de solidarité que l'Algérie a toujours entretenues avec le Mali », a indiqué un Communiqué du Ministère des Affaires Etrangères.

Cette visite vient également « marquer le soutien indéfectible au peuple Malien frère et son attachement ferme à la sécurité et à la stabilité du Mali ».

Le 31 août 2020

 


Solidarité avec les pays frères et amis : acheminement de 100 tonnes d'aides humanitaires au Niger

Trois avions de transport des Forces aériennes algériennes, à leur bord 100 tonnes de denrées alimentaires et différents équipements médicaux, se sont rendus le 27 août 2020, à destination du Niger, dans le cadre de l'acheminement des aides humanitaires destinées aux pays frères et amis.

"Le Président de la République, M. Abdelmadjid TEBBOUNE a décidé, dans le cadre du respect du bon voisinage, de l’envoi de cette aide de solidarité humanitaire pour le peuple nigérien, particulièrement aux familles en difficulté dans la région d’Agadez", a déclaré la Présidente du Croissant Rouge Algérien (CRA), Mme Saïda Benhabyles, précisant que cette aide est composée de 90 tonnes de denrées alimentaires et 10 tonnes de médicaments.

Mme Benhabyles a fait savoir qu’à travers ce geste, le Président de la République a voulu mettre en exergue "la solidarité du peuple algérien envers le peuple nigérien frère".

Le 31 août 2020

 

Page 4 of 39

«StartPrev12345678910NextEnd»
betpark Fick Geschichten evden eve nakliyat