ACTUALITE


 

Avis

Ouverture de la période de la Révision annuelle des listes électorales

Il est porté à la connaissance des citoyens algériens établis au Sénégal, au Cabo-verdé, en Guinée Bissau et en Gambie, que conformément aux dispositions de la loi organique n°16-10 du 25 août 2016, relative au régime électoral, et notamment les articles 9,14 et 16, la révision annuelle des listes électorales se déroulera du 1er au 31 octobre 2018.

A cet effet, l’Ambassade invite tous les ressortissants immatriculés, concernés par l’inscription ou la radiation de la liste électorale, à se rapprocher auprès de ses services pour accomplir les formalités nécessaires.

Fait à Dakar, le 30 septembre 2018

 


Migrants subsahariens : l’Algérie récuse les accusations de certaines ONG

L’Algérie a rejeté avec force les accusations à tort de certaines ONG de faillir à ses obligations internationales en matière de solidarité, d’accueil et d’hospitalité envers les migrants subsahariens, indique un communiqué du Ministère des Affaires Etrangères, daté du 24 mai 2018, soulignant que ces graves accusations visent à porter atteinte à son image et à ses rapports avec ses voisins du Sud. Lire la suite...

 


L’Algérie condamne le crime abject perpétré contre les Palestiniens à Ghaza

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a condamné "le crime abject" perpétré par les forces d'occupation israéliennes contre des civils palestiniens près de la frontière de la bande de Ghaza, réitérant la position "constante" de l'Algérie au côté du peuple palestinien. Lire la suite...

 


Dix-neuf (19) migrants Subsahariens secourus par les unités territoriales algériennes

Dix-neuf (19) migrants Subsahariens ont été secourus, le 29 avril 2018, au large de Cap Falcon (ouest algérien) par les unités territoriales des garde-côtes algériens, tandis que quinze (15) corps sans vie ont été découverts à bord d’une embarcation pneumatique en provenance du Maroc, selon le chargé de la communication de ce corps de sécurité.

Suite à un avis de recherche émanant des autorités espagnoles, en date du 27 avril 2018, faisant état de 39 candidats à l’émigration, tous des ressortissants africains, ayant pris le départ depuis les côtes de Nador (Maroc) pour rallier les côtes espagnoles, les unités territoriales des garde-côtes algériens, parties en patrouille en mer, ont découvert le 29 avril 2018, à 2 miles au Nord de Cap Falcon, 15 corps sans vie de subsahariens à bord d’un pneumatique, et secourus 19 autres migrants de différentes nationalités (Sénégal, Mali, Niger et Congo), a précisé la même source.

Les mauvaises conditions climatiques ayant sévi sur la région seraient à l’origine de ce drame, ont indiqué les services de la Protection civile de la wilaya d’Oran.

Aussitôt alertés, les mêmes services ont mobilisé une équipe de plongeurs professionnels pour lancer les recherches en mer et retrouver les cinq autres personnes portées disparues.

De même source, on précise que les rescapés ont été évacués vers l’hôpital d’Aïn El Turck (Algérie), où ils on été pris en charge sur les plans sanitaire et psychologique.

 


Communiqué

Près de trois cents citoyens sénégalais, gambiens, mauritaniens et guinéens s’apprêtent à se rendre, dans les prochains jours, au siège du Califat Général de la Zaouia Tidjania, à Ain Madhi, pour effectuer la Ziara annuelle au berceau de la Confrérie Tidjania en Algérie, terre qui a vu naître et grandir Cheikh Sidi Ahmed Tidjane, fondateur de la Tidjania.

La Ziara de cette forte délégation participe de la volonté de consolider les liens séculaires et multiformes établis entre l’Algérie et le Sénégal, et de réaffirmer de l’attachement de la Tariqa à ses origines. Elle rappelle, si besoin est, l’importance de la place qu’occupe la Confrérie Tidjania dans la mémoire collective des peuples frères de la région.

Et à l’instar des années précédentes, les Autorités algériennes et l’Ambassade d’Algérie à Dakar ne ménageront aucun effort pour favoriser un bon déroulement de cette opération, que ce soit en termes d’assistance, que par leur soutien d’ordre moral et matériel.

Dakar, le 24 avril 2018

 


Lutte contre le financement du terrorisme en Afrique : l’Algérie plaide pour une stratégie cohérente :

Pionnière en la matière, l’Algérie représente une expertise qu’elle est disposée à partager avec les pays touchés par le terrorisme

L’Algérie a abrité, les 9 et 10 avril 2018, une réunion de haut niveau sur «la lutte contre le financement du terrorisme en Afrique».

Cette rencontre, co-organisée par l’Algérie et l’Union africaine (UA), a regroupé les délégués des pays membres de l’UA, de l’Organisation des Nations unies (ONU), de l’Union européenne (UE) et d’autres organisations internationales et régionales activant dans la lutte contre le terrorisme et son financement. Cette rencontre internationale a vu aussi la participation des représentants des cinq pays membres du Conseil de sécurité de l’ONU et du Canada.

A cette occasion, M. Messahel, Ministre des Affaires Etrangères, a souligné, que le Groupe Intergouvernemental d'Action Contre le Blanchiment d'Argent en Afrique de l'Ouest (GIABA) « a relevé au moins onze typologies de sources de financement du terrorisme incluant le commerce et autres activités lucratives, certaines ONG et les prélèvements caritatifs, la contrebande d'armes, le trafic de drogues, la contrefaçon de diverses produits dont les médicaments et les psychotropes, la piraterie, la prise d'otages contre rançons, le trafic de biens cultuels, la migration illégale, le transfert de fonds et la mendicité ». Lire la suite...

 


Message du président Abdelaziz Bouteflika à l’occasion de la fête de la victoire : contribuer au mouvement démocratique en plaçant l’Algérie au-dessus de tout

Mémorable est la journée qu'a vécue, un 19 mars, il y a cinquante-six ans, le peuple algérien dans un même élan de sacrifice pour sa cause juste, un élan digne d'un grand peuple qui a aligné des convois et des convois de vaillants moudjahidine et moudjahidate et sacrifié un million et demi de valeureux chouhada. Des sacrifices consentis après avoir enduré d'insoutenables épreuves et subi toutes formes de répression, matérielle et morale, par un colonialisme qui ne lésinait pas sur les moyens pour asseoir son hégémonie et imposer sa tyrannie à un peuple libre et à une nation souveraine, spoliant les richesses, asservissant les hommes et œuvrant à oblitérer l'identité nationale. Lire la suite...

 

Page 1 sur 23

«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»